Month: novembre 2016

Reportage Fête de la victoire

Saint-Denis-sur-Richelieu

Le 20 novembre 2016

Au mémorial Louis-Joseph Papineau : Guy Archambault, président SHRL, Xavier Barsalou-Duval, député au Bloc québécois et Anthony membre du C.A.

Au mémorial Louis-Joseph Papineau : Guy Archambault, président SHRL, Xavier Barsalou-Duval, député au Bloc québécois et Anthony Lacombe, membre du C.A.

Cérémonie hommage aux Patriotes à l'église.

Cérémonie et hommage aux Patriotes de 1837 à l’église de Saint-Denis.

Alexandre Belliard a interprété

Alexandre Belliard a interprété quelques textes de son album  « Légendes d’un peuple ».

Défilé entre l'église et le Parc des Patriotes

Défilé entre l’église et le Parc des Patriotes.

hommage-au-cimetiere-2016

Hommage aux Patriotes morts au combat en 1837.

frifre-et-tambour_2016

Cortège accompagné des frifres et tambours se rendant au cimetière.

Jean-Paul Perreault, patriote de l'année 2016.

Jean-Paul Perreault,  patriote de l’année 2016.

me-maxime-laporte_-ssjbm_2016

Hommage par Me Maxime Laporte, président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal.

Discours de Xavier Barsalou-Duval, député du Bloc québécois.

Discours de Xavier Barsalou-Duval, député du Bloc Québécois.

Crédit photo : Luc Charron
© Tous droits réservés

Offrez-vous l’histoire

Promotion pour une durée limitée

Saint-Denis se fait beau_1990-2015

Offre à 40 $ pour le temps des fêtes.

livre-275-saint-denis_noel_webValide jusqu’au 10 janvier 2017 auprès de la Société d’histoire des Riches-Lieux.

Pour d’autres idées cadeaux, consultez la rubrique publication de notre site internet afin de constater la diversité de nos sujets sur l’histoire de nos deux municipalités.

Info : 450 787-9719 ou 450 787-3229
drg.archambault@bellnet.ca

 

Fête de la Victoire des Patriotes

Saint-Denis-sur-Richelieu

Dimanche 20 novembre 2016

Mémorial Louis-Joseph Papineau. Photo : Luc Charron

Mémorial Louis-Joseph Papineau. Photo : Luc Charron

9 H 30   La Fête commence au Mémorial Louis-Joseph Papineau  (au quai de Saint-Denis). Hommage à ce grand homme qui a été, de 1815 à 1837, réélu comme « Premier Ministre » à Québec.

10 H    La fête se poursuit à l’église : on y entendra le TE DEUM, une énumération des batailles patriotes, deux chansons d’Alexandre Belliard, etc. Suivra une sortie au cimetière pour saluer les huit Patriotes du lieu tués à la bataille. (636, chemin des Patriotes, Saint-Denis-sur-Richelieu)

11 h 30 à 12 H 15    Le défilé se rend ensuite au Parc des Patriotes pour l’hommage civique par les municipalités.

13 H   La fête se poursuivra par le Banquet des patriotes d’aujourd’hui au Centre Albert-Cloutier de Saint-Ours. Réservation : 514 453-7884

Info : 450 787-9719 ou drg.archambault@bellnet.ca

 

Trois conférenciers brillants

Colloque SHRL 2016

La fédération canadienne

Mathieu Bock-Côté, Anne-Marie Sicotte et Patrick Péloquin. Photo : Luc Charron

Mathieu Bock-Côté, sociologue et chroniqueur, Anne-Marie Sicotte, écrivaine et historienne et Patrick Péloquin, enseignant en histoire et géographie.  Photo : Luc Charron

Le colloque sur la fédération canadienne, le 22 octobre, a été marqué par la clarté avec laquelle les trois experts invités ont livré leur message.  Les participants ont été surpris et même émus de voir que, sans se concerter, Mme Anne-Marie Sicotte, M. Patrick Péloquin et M. Mathieu Bock-Côté ont brossé un tableau très clair de la situation.

Ceux-ci ont démontré que la naissance de notre fédération en 1867 a été faussée : elle n’a pas tenu compte que le pacte se faisait réellement entre deux peuples fondateurs et non entre quatre colonies britanniques, qu’il oubliait les nations autochtones et … les Acadiens; que le partage des compétences proposé par George Étienne Cartier à Québec en 1864 a été modifié sous l’influence de John A MacDonald, de sorte que Londres a imposé par l’AANB une pseudo-fédération très centralisatrice. On va nous inviter à fêter ce gâchis en 2017!

Et voilà que maintenant le multiculturalisme, imaginé par Pierre-Elliot Trudeau en 1982, en rajoute et multiplie les situations aberrantes. Un participant a longuement expliqué comment cette idée de la multiplicité des cultures en un même pays est un non-sens.

Une des résolutions a donc pressé M. Bock-Côté de publier rapidement le recueil des nombreuses dénonciations de cette doctrine par des chefs d’État en Europe et ailleurs.

La journée s’est terminée par un hommage aux Patriotes qui se sont battus pour la reconnaissance nationale de notre peuple et sa liberté démocratique. La Société d’histoire des Riches-Lieux regrette que si peu de gens ont profité de cette rencontre éclairante.

Onil Perrier