Month: janvier 2015

De nouveau dérobé

L'Oeil régional 28 janvier 2015

Source : L’Oeil régional, 28 janvier 2015

Plaque en bronze représentant  l'Assemblée des Six-comtés

Plaque en bronze représentant
l’Assemblée des Six-comtés.
Photo : Luc Charron
Tous droits réservés

Anecdote du tournage

Claude Lortie Source : Claude Lortie Tous droits réservés

Claude Lortie
Source : Claude Lortie
Tous droits réservés

St-Denis, dans le temps…

Claude Lortie, figurant dans le film St-Denis, dans le temps… de Marcel Carrière, tourné en 1967, nous raconte quelques anecdotes.

« Le tournage commençait tôt le matin. Nous devions courir dans le champ derrière l’école St-Denis, mais Marcel Carrière n’était jamais satisfait de notre performance. Il nous demandait de recommencer la scène des dizaines de fois pour enfin nous dire : “ Nous avons filmé seulement la dernière course pour être bien certain que vous étiez mort de fatigue.” »

Source : Cinémathèque Québecoise Tous droits réservés

Source : Cinémathèque Québecoise
Tous droits réservés

« En dépit du fait que tout cela n’était qu’une mise en scène, ce n’était pas sans ecchymose que se terminait la journée. »

    Lortie pouvait être soldat le matin, vêtu d’un habit rouge, et patriote l’après-midi, portant une étoffe du pays et faire feu sur l’un ou sur l’autre à cause du nombre réduit de figurants.

« Nous étions nourris de patates qui cuisaient dans une grande marmite en plein milieu du champ entre le village et la première concession. Le tournage s’est étendu sur quatre fins de semaine. Le noyau du tournage s’est déroulé dans le parc des Patriotes et dans la Maisons nationale des Patriotes. Tous les soldats britanniques ont du payer l’Union des artistes pour tourner dans ce film en tant que figurants. Des souvenirs inoubliables. »

Luc Charron

St-Denis, dans le temps…

St-Denis dans le temps (1)

St-Denis dans le temps (2)

Henri Phaneuf et Marie-Claire Nolin.

Restaurant chemin des Patriotes

Maison Roméo Lussier près du traversier.

 Projection spéciale du film :

St-Denis, dans le temps…

dans le cadre du 275e anniversaire de fondation

Notre histoire…

Venez voir les FAMILLES DIONYSIENNES qui ont participé au tournage de ce film en 1967. Vous retrouverez M. Henri Phaneuf dans un rôle secondaire.

Ce film historique reconstitue sans complaisance, en l’inscrivant en pleine actualité, la bataille de Saint-Denis, au Québec, une des rares victoires canadiennes-françaises d’une rébellion malheureuse contre les Anglais, qui ensanglanta le Canada au siècle dernier. Ce film rompt avec le temps et jette dans la mêlée, outre les combattants, l’idylle de deux jeunes Québécois typiques (Gilles, le pragmatique d’esprit bourgeois, et Marie-Claire, l’idéaliste révolutionnaire), une manifestation indépendantiste filmée sur le vif, au Québec en 1967, des témoignages et divers documents historiques.

Un film de Marcel Carrière qui interroge le passé pour éclairer le présent. (ONF)

Le vendredi 20 février 2015 à 19 h 30,
à la sacristie de l’église de Saint-Denis, 636, chemin des Patriotes.
Entrée libre
Pour info : 514 484-5107

Sortie de la messe du dimanche

Les dionysiennes1Les élégantes dionysiennes du début du siècle dernier

Assister à la messe dominicale avait un caractère obligatoire pour tous ceux qui pratiquaient la religion catholique. Pour l’occasion, on s’habillait différemment des jours de semaine. Ces pratiquants représentaient dans beaucoup de villages et de bourgs une grande partie de la population. Ainsi, toutes les classes sociales se rencontraient, même si elles ne se parlaient pas toujours.

Un renard : c’est une fourrure faite avec la peau de l’animal, queue, pattes, museau compris. Elle se portait sur les épaules comme un col de fourrure très ample.

Tous droits réservés.