Month: septembre 2014

Récompense de 5 000 $

L’organisme Jeunesse au soleil offre une récompense pouvant aller jusqu’à 5 000 dollars pour tout indice pouvant aider les policiers de la Sûreté du Québec à retrouver une oeuvre d’art en bronze volée il y a moins d’un mois au parc des Patriotes à Saint-Charle-sur- Richelieu.
Le monument, installé en 1937, commémore la bataille de Saint-Charles entre l’armée britannique et les Patriotes en 1837. Un ange représentant l’immortalité et deux bas-reliefs en bronze ont été dérobés. Une plaque en bronze a aussi disparu à l’église de Saint-Charles-sur-Richelieu au même moment. Le nom de 24 Patriotes y était inscrit. « C’est sûr et certain que c’est une page d’histoire qui a été volée pour notre municipalité », a lancé Sébastien Raymond, maire de Saint-Charles-sur-Richelieu. « La valeur marchande de cette oeuvre-là est beaucoup inférieure à la valeur historique, c’est évident. » « Malheureusement, c’est en bronze. Certaines personnes peuvent voler de telles oeuvres ou d’autres objets justement pour en faire la vente », a expliqué Ingrid Asselin de la Sûreté du Québec. « Si une personne voit soit une partie ou la totalité de cette oeuvre-là, il ne faut pas hésiter et communiquer la centrale criminelle de la Sûreté du Québec. »
Selon les commerçants qui recyclent les métaux, le bronze vaut entre 1,80 $ et 2,00 $ la livre. Les plaques volées pourraient valoir entre 100 et 200 dollars.
Source : MSN, Karine Bastien

La maison Sauvé

Bonne nouvelle! À Saint-Charles, la maison du patriote Amable Hébert (souvent appelée Sauvé) a été classée en 2012.
Maison SauvéLes propriétaires Jean-Claude Dionne et Jocelyne Papineau ont entrepris de restaurer la toiture en bardeaux de cèdre comme à l’origine. Maintenant, ils souhaitent obtenir une aire de protection pour la mettre davantage en valeur.

Onil Perrier

La bataille de La Prairie : 1691

Conférence

Messieurs Bourdages, Joly et Tremblay sont les invités de la Société d’histoire des Riches-Lieux pour une conférence, qui aura lieu le mardi 21 octobre à 19 h au 405, chemin des Patriotes, à la sacristie de l’église de Saint-Charles-sur-Richelieu.
La bataille de LaPrairieLa construction des forts sur la rivière Richelieu (dont Chambly) par les soldats du régiment de Carignan-Salières en 1665 avait pour but de contrer la menace iroquoise. Mais les Anglais d’Albany, tout comme les Hollandais, font pression sur les Agniers (Iroquois) et les raids se multiplient pour élargir les territoires.
L’enjeu : la fourrure
À l’été de 1691, les autorités d’Albany décident d’envoyer un corps expéditionnaire composé de 266 hommes en Nouvelle-France, mené par Peter Schuyler. Objectif : les forts de La Prairie et Chambly. Le 11 août 1691, deux affrontements ont lieu à La Prairie.
Entrée : 3 $ (membres) et 5 $ (non membres).
Info : Luc Charron au 514 484-5107

Deux antiquités ont été volées

Deux antiquités ayant une grande valeur patrimoniale ont été volées la semaine dernière, dans la municipalité de Saint-Charles-sur-Richelieu, en Montérégie. La Sûreté du Québec (SQ) a demandé l’aide du public pour réussir à épingler les malfaiteurs. Les deux pièces en bronze auraient été dérobées entre le 17 et le 25 août, sans que personne ne soit témoin des vols.
Monument patriotes St-Charles _ vol 2Une figure d’ange en bronze a été d’abord subtilisée sur le monument patrimonial «Gloire aux Patriotes», installé au parc des Patriotes, à proximité de la rivière Richelieu. La municipalité s’est également fait voler une lourde plaque de bronze sur laquelle sont inscrits les noms des Patriotes décédés et enterrés à Saint-Charles-sur-Richelieu. L’imposante pièce se trouvait devant l’église située sur le chemin des Patriotes.
Compte tenu du poids des antiquités volées, les policiers estiment que les crimes ont sans doute été commis par plusieurs personnes. La valeur des antiquités dérobées est inconnue.
Monument patriotes St-Charles _ volToute information susceptible de faire progresser l’enquête peut être transmise de façon confidentielle en communiquant avec la Centrale de l’information criminelle de la SQ, au 1
800 659-4264.

MAXIME DELAND / AGENCE QMI
Publié le: jeudi 28 août 2014, 15H47