Category: Patrimoine (page 1 of 2)

Film documentaire

NOS MAISONS SUR LA ROUTE, UN FILM SUR L’ATTACHEMENT À NOS RACINES

Ce documentaire entre dans les souvenirs de quatre familles québécoises qui nous confient leur attachement à leur maison, à leur quartier, à leur ville. On y retrouve les portraits d’Onil Perrier (Saint-Denis-sur-Richelieu), la famille de Solange Messier (Mont-Saint-Hilaire), la famille Trudeau (Belœil) et la famille Pérodeau (Saint-Ours).

Projection : Salle du conseil municipal
275, rue Nelson à Saint-Denis-sur-Richelieu (édifice des pompiers)

Le jeudi 13 avril 2017, 19 h _Entrée libre

En compagnie de la réalisatrice Anne-Marie Ngô

Projet réalisé en partenariat avec :
Conseil des arts et des lettres du Québec
(CALQ), la Conférence régionale des élus (CRÉ) Montérégie Est, le Forum
Jeunesse Montérégie Est (FJME) ainsi que la participation des quatre
Municipalités suivantes : Mont-Saint-Hilaire, Belœil, Saint-Ours et Saint-Denis-sur-Richelieu

*Autres dates et heures à venir

INFO :
Anne-Marie Ngô
Réalisatrice
514 773-4333
info@lesfemmestournent.com
www.lesfemmestournent.com

Ballado découverte

Circuit patrimonial à Saint-Charles-sur-Richelieu

Sur les traces des Patriotes

Ballado

Les résidents et visiteurs détenteurs d’appareils Android et iOS pourront désormais découvrir les trésors patrimoniaux de notre municipalité de façon autonome. En effet, Saint-Charles-sur-Richelieu propose dorénavant un circuit interactif, guidé par GPS, à l’aide de l’application BaladoDécouverte. Intitulé SUR LES TRACES DES PATRIOTES, le circuit présente 15 lieux d’intérêt dont des résidences patrimoniales. Il est possible d’y voir des photos d’époque et de courtes vidéos mettant en valeur le patrimoine architectural, l’histoire de Saint-Charles-sur-Richelieu et des Patriotes qui y ont vécu ou combattu. Toutes les vidéos ont d’ailleurs été réalisées avec La Télévision de la Vallée-du-Richelieu (TVR9) et avec la collaboration des Charlerivaines et Charlerivains costumés, le temps d’un tournage, en patriotes des années 1837. Le circuit peut également être visionné sur le Web à l’adresse suivante:

http://baladodecouverte.com/circuits/645/saint-charles-sur-richelieu–sur-les-traces-des-patriotes

Un circuit guidé à pied et plus complet est toujours disponible sur demande ou les dimanches, de 14 h à 16 h, du 26 juin au 4 septembre. Pour plus d’information ou pour réserver, s’il-vous-plaît contacter madame Claire Vallée au : 450 584-2292

 

Le voyageur sans baggage

L’étrange exclusion du patrimoine historique dans la construction du projet identitaire québécois

Pierre-Paul Sénéchal – Ex-gestionnaire, gouvernement du Québec, président de la Société nationale des Québécois de Chaudière-Appalaches
Le Devoir,  5 juillet 2016

…Parmi tous les marqueurs d’une identité nationale, il y a, oui, la langue, mais incontestablement aussi, le patrimoine historique, matériel et bâti, celui qui donne un visage au pays, ses traits architecturaux, son paysage humanisé par des siècles de découvertes et de peuplement. Le patrimoine, ce n’est pas ce qu’on miniaturise dans les musées ou qu’on enferme dans des recueils photographiques, c’est celui qui, chaque jour, rappelle la naissance et la construction du pays, celui qui donne un sens aux quartiers urbains et aux chemins de campagne.

Lire la suite…

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/474751/des-idees-en-revues-le-voyageur-sans-bagage

La maison de L.-H. La Fontaine, survivante au milieu des décombres

Le 15-18

Annie Desrochers

« C’est un des points forts de Montréal et quand on voit une ruine comme celle-ci, on a le cœur serré », se désole l’historien et journaliste Jean-François Nadeau. À deux pas du Centre Bell, en plein cœur d’un immense chantier de construction, se trouve une maison bien mal en point. Cette maison est celle de Louis-Hippolyte La Fontaine, un homme politique extrêmement important dans l’histoire de Montréal et du Québec.  

 

160503_l050i_le1518_hippolyte_lafontaine_sn635

La maison de Louis-Hippolyte La Fontaine,
située sur la rue Overdale à Montréal (gauche)
Louis-Hippolyte La Fontaine (droite)
Photo : Laurence Dompierre-Major/Archives Domaine public

http://bit.ly/1Od9Wx7

Les plus beaux villages du Québec

Saint-Charles-sur-Richelieu

Une reconnaissance

Saint-Charles-sur-Richelieu. Photo : Luc Charron

Saint-Charles-sur-Richelieu vue de St-Marc. Photo : Luc Charron

La municipalité de Saint-Charles-sur-Richelieu a appris la semaine dernière qu’elle ferait désormais partie de la prestigieuse Association des plus beaux villages du Québec. Le conseil d’administration de l’APBVQ a voté à l’unanimité en faveur de cette reconnaissance. C’est sous l’évaluation de l’ethnohistorien et auteur d’ouvrages connus Yves Laframboise que le conseil a statué. L’adhésion vient en partie de la richesse de son patrimoine bâti, de ses paysages et sûrement de son grand apport à l’histoire du Québec.

En Montérégie, on y retrouve maintenant cinq des très beaux villages du Québec soit Saint-Denis-sur-Richelieu, Saint-Charles-sur-Richelieu, Saint-Antoine-sur-Richelieu, Calixa-Lavallée et Saint Marc-sur-Richelieu.

Félicitations aux Charlerivains pour cette magnifique reconnaissance. L.C.

Patrimoine Charlerivain

Une maison survivante

1057478-plus-vieille-maison-bois-village

Photo : Olivier Jean, La Presse

 

 

 

 

 

http://www.lapresse.ca/maison/201509/17/01-4901292-une-maison-survivante.php

Les 28 et 29 août 1937

Fête du centenaire de 1837

Jean-Maurice Huard défilé

Ces jours-là, 10 000 visiteurs se rendirent à Saint-Denis. Une longue parade de chars allégoriques, de fanfares, de cavaliers sur de beaux chevaux noirs, de voitures de l’époque, les descendants du seigneur de Saint-Denis, la Cie Delanauze venue pour tourner un film en 16 mm, etc. Ci-dessus, vous avez le petit album que mon père avait gardé, et deux des photos des nombreux chars : le char représentant la maison St-Germain, là où Bourdages, le franc tireur, ne ratait jamais son coup et l’autre représentant les patriotes plutôt tièdes se faisant convaincre par Duvernay. Mon père avait ramassé tous les vieux vêtements qui traînaient dans les greniers pour habiller les nombreux figurants. Ça sentait la boule à mites dans la maison!

Jean-Maurice Huard

Prévente et Vieux Marché

La Société d’histoire des Riches-Lieux est fière d’avoir participé à la Fête du Vieux Marché de Saint-Denis-sur-Richelieu pour son 275e anniversaire de fondation. La prévente de notre livre SAINT-DENIS SE FAIT BEAU fut un succès. Plus d’une centaine de livres ont déjà été vendus. Nous vous ferons part du lancement officiel sous peu.

Vieux Marché 2015 (6)Vieux Marché 2015 (1)Vieux Marché 2015 (3)Vieux Marché 2015 (2)Vieux Marché 2015 (4)

SAINT-DENIS SE FAIT BEAU

Livre 275 Saint-Denis_couverture_webLivre 275 Saint-Denis_verso_web

 

 

 

 

 

 

 

Lancement et prévente de livre

Dans le cadre du Vieux Marché de Saint-Denis-sur-Richelieu, venez nous rencontrer au kiosque de la Société d’histoire des Riches-Lieux les 8 et 9 août 2015 pour le lancement officiel du livre SAINT-DENIS SE FAIT BEAU.

Découvrez cet ouvrage collectif présentant un survol des événements qui ont fait l’actualité des 25 dernières années, de 1990 à 2015. Vous y retrouverez plusieurs faits marquants de la vie dionysienne tels que la fusion des deux municipalités, l’enfouissement des fils, la restauration de l’église. Plus de 70 sujets qui ont fait de Saint-Denis l’un des endroits les plus enviables parmi les 37 plus beaux villages du Québec.

Faites la connaissance des jeunes familles et de la nouvelle génération qui font de ce lieu un endroit des plus dynamiques. Admirez ses paysages, son patrimoine bâti et son héritage culturel avec ses « chanteux ». C’est ce que raconte cet ouvrage, simplement, sans artifices et sans prétention.

Hâtez-vous de réserver votre copie en PRÉVENTE, car le tirage est limité. Au plaisir de vous y rencontrer.

Société d’histoire des Riches-Lieux

Circuit patrimonial à St-Charles

Une cinquantaine d’élèves de l’école primaire de Saint-Charles ont participé au circuit pédestre organisé par la SHRL en collaboration avec la municipalité de Saint-Charles ainsi que les professeurs du primaire. Ce fut une journée mémorable et remplie d’histoire.

Claire Vallée  initiatrice du circuit patrimonial.

Claire Vallée (vice-présidente pour St-Charles) initiatrice du circuit patrimonial

Guy Archambault , coordonnateur et guide du circuit patrimonial.

Guy Archambault (président SHRL), coordonnateur et guide du circuit patrimonial

Le groupe de jeunes de l'école primaire de Saint-Charles.

Le groupe de jeunes de l’école primaire de Saint-Charles

Les jeunes assistent à une page d'histoire.

Les jeunes assistent à une page d’histoire

Circuit patrimonial à St-Charles

Dans le cadre de la Journée nationale des patriotes

La SHRL, le restaurant Le Rafiot pub et la municipalité de Saint-Charles-sur-Richelieu vous convient à un tour guidée gratuit.

Encart_St-Charles_circuit-1Encart_St-Charles_circuit-2

De nouveau dérobé

L'Oeil régional 28 janvier 2015

Source : L’Oeil régional, 28 janvier 2015

Plaque en bronze représentant  l'Assemblée des Six-comtés

Plaque en bronze représentant
l’Assemblée des Six-comtés.
Photo : Luc Charron
Tous droits réservés

Sortie de la messe du dimanche

Les dionysiennes1Les élégantes dionysiennes du début du siècle dernier

Assister à la messe dominicale avait un caractère obligatoire pour tous ceux qui pratiquaient la religion catholique. Pour l’occasion, on s’habillait différemment des jours de semaine. Ces pratiquants représentaient dans beaucoup de villages et de bourgs une grande partie de la population. Ainsi, toutes les classes sociales se rencontraient, même si elles ne se parlaient pas toujours.

Un renard : c’est une fourrure faite avec la peau de l’animal, queue, pattes, museau compris. Elle se portait sur les épaules comme un col de fourrure très ample.

Tous droits réservés.

Quand je serai parti…

Image de prévisualisation YouTube

 

« Quand je serai parti, vous vivrez encore » est un film Québécois sorti en 1999. Réalisé par Michel Brault, ce drame historique comportant une part de fiction est un récit de la Rébellion des Patriotes de 1837 et 1838 qui tenta de faire du Bas-Canada, maintenant le Québec, une république indépendante.

En 1838, François-Xavier Bouchard revient au Bas-Canada après un bref exil aux États-Unis pour poursuivre la lutte des patriotes canadiens-français contre les autorités britanniques. Mais Bouchard est capturé par les Anglais en compagnie de Chevalier De Lorimier, puis est jugé par un tribunal militaire expéditif qui le condamne à mort. Après avoir assisté, horrifié, à l’exécution de douze de ses camarades, commence l’agonie de Bouchard et des rebelles survivants : l’attente angoissante de leur propre exécution.

Au voleur!

Monument aux Patriotes.  Crédit : Luc Charron

Monument aux Patriotes.
Crédit : Luc Charron

Décidément, on en veut aux Patriotes. Après avoir volé les trois bas-reliefs accrochés au monument et à l’église de Saint-Charles, les vandales ont arraché aussi la plaque du monument de Saint-Denis! Celle-ci ne leur a rien rapporté, vu qu’elle est en aluminium brossé…
Nous commençons à penser qu’il s’agit d’intentions malveillantes pour ne pas parler de « complot » : même le ministre de l’éducation s’en prend à la Commission scolaire des Patriotes qu’il accuse de rébellion! Faites les rapprochements que vous voudrez. Comme société, nous avons demandé aux conseils municipaux de remplacer au plus tôt ces objets importants, pour le 25 octobre à Saint-Charles et pour le 23 novembre à Saint-Denis.
Onil Perrier

Older posts